Nuisance sonore des motos : la colère monte chez les riverains

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Nuisance sonore des motos : la colère monte chez les riverains
France 2
Article rédigé par
G. Baslé, S. Guillemot, H. Horoks, N. Lachaud - France 2
France Télévisions

Chaque année, au retour des beaux jours, les motards sortent leurs engins et leurs vrombissements. Une nuisance sonore qui finit par exaspérer certains habitants des campagnes.

Parfois sur le réseau secondaire, des fois même, en plein cœur des villages. Au printemps, quand les beaux jours reviennent, les motards et leurs grosses cylindrées, souvent en groupe, prennent la route. Sur certaines départementales, ils vont parfois jusqu'à 160 km/h. Des riverains n'en peuvent plus, comme Michel Charon, habitant de Saint-Forget (Yvelines) : "Vous avez cela en continu tous les week-ends. Il n'est même pas possible de tenir une conversation dehors."

Des capteurs sonores installés

"Les riverains se plaignent, je les comprends. Il va falloir qu'on arrête de faire trop de bruits au bout d'un moment parce que sinon on ne pourra plus circuler nulle part", reconnaît un motard. Dans certaines communes, des capteurs sonores ont été installés. Bilan : un quart des véhicules dépassent le seuil autorisé des 80 décibels. "Ce que l'on voudrait, c'est que la législation soit durcie et qu'on puisse prendre les véhicules à moteur s'ils font trop de bruits", explique Claude Benmussa, maire (sans étiquette) de Senlisse (Yvelines).

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.