Manche : voyage en van à la découverte de la presqu'île du Cotentin, sauvage et bucolique

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 6 min.
Manche : voyage en van à la découverte de la presqu'île du Cotentin, sauvage et bucolique
FRANCE 2
Article rédigé par
V.Lerouge, M.Niewenglovski, J.Martin, Images drône : Manche Drones Production, O.Sauvayre - France 2
France Télévisions

Les équipes de France Télévisions se sont rendues dans le territoire du Cotentin, qui dévoile ses mystères entre paysages rocheux, ambiance marine et trésors culinaires.

Avec son paysage à la fois doux et rugueux, le Cotentin (Manche) a des airs de bout du monde et un parfum d'Irlande. Sur la côte est de la presqu'ile, Saint-Vaast-La-Hougue dévoile à marée basse des kilomètres de plage, un paradis pour les randonneurs à cheval. "Les chevaux sont très importants en Normandie, et depuis très, très longtemps, explique Pascal Gidon, propriétaire d'écuries. (…) Le département de la Manche était, et est peut-être encore aujourd'hui le département de France où il y a le plus de chevaux." Les parcs à huîtres sont également nombreux dans la région.

Le homard bleu, "roi des homards"

À l'ouest de la péninsule, à la Hague, les falaises se font plus brutes, comme déchiquetées. Cyrille Forafo, guide, souligne par ailleurs la "formation géologique particulière, qui a environ deux milliards d'années", du nez de Joboug, une avancée rocheuse dans la mer. Sur 60 kilomètres, la Hague alterne sentiers verdoyants, falaises et plages de sable ou galets. Les paysages font le bonheur des dessinateurs. Pour une étape gourmet, étape à Barneville-Carteret. Les bateaux sont spécialisés dans les bulots et le homard bleu, très prisé des chefs étoilés. C'est même "le roi des homards" pour Cyril Voulais, chef du restaurant La Marine, qui vante "la finesse de [s]a chair". Avec, il prépare un homard "sangria", avec du bouillon, bien épicé. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Manche

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.