Manche : un village se dresse contre le milliardaire américain Elon Musk

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Manche : un village se dresse contre le milliardaire américain Elon Musk
France 2
Article rédigé par
M. Septembre, O. Martin, L. Bazizin, R. Mathé, J.-P. Rivalain - France 2
France Télévisions

Des antennes-relais pourraient être installées sur la commune Saint-Senier-de-Beuvron (Manche), dans le cadre du Projet Starlink d’Elon Musk. Riverains et élus s’y opposent.

Le milliardaire américain Elon Musk, notamment propriétaire de Tesla, a décidé de consteller le ciel de milliers de satellites. Objectif : fournir un accès à un internet partout dans le monde. Pour ça, il doit installer des antennes-relais au sol. Trois projets sont à l’étude en France, dont un à Saint-Senier-de-Beuvron, dans le département de la Manche. "C’est clairement une pollution visuelle", commente Dimitri Falguières-Gesbert. Il est directement concerné par cette installation, qui pourrait se tenir au fond de son jardin.

La commune s'oppose au permis de construire 

"On n’est pas technophobes, on vit avec le progrès aussi, insiste Anne-Marie, sa compagne. Nous ce qu’on demande tout simplement, c’est de la transparence, c’est que les choses soient claires, qu’on ait toutes les informations possibles par rapport notamment aux analyses de risques".

Le couple de riverains bénéficie du soutien des élus de sa commune, qui a voté contre le permis de construire, mais aussi d’élus de la région, dont François Dufour, conseiller régional de Normandie. "Quelque part il y a une forme de violence quand une multinationale s'impose dans des territoires, et que finalement au bout de quelques semaines, on n’a aucune information de la part de l’État", indique-t-il. La société en charge du projet assure que son installation n’émet aucunes ondes nocives pour la santé.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.