Etretat : les voitures bannies des falaises

Il n’est plus possible de se garer en haut de la falaise d’Amont à Etretat (Seine-Maritime).Victime de son succés, la commune a fermé son parking avec vue panoramique sur l'aiguille d'Etretat. Désormais, il faut stationner plus bas et monter en petit train ou faire un kilomètre à pied. 

C'est une nouvelle qui devrait réjouir tous les amoureux de la nature. Candidate au label Grand Site de France, la commune d' Etretat a décidé d’éloigner les voitures de la falaise d'Amont. Depuis le week-end Pascal, l'unique parking qui se trouvait à côté de la chapelle n'existe plus.

Victime de son succès 

Pris d'assaut par les touristes, le site accueille près d'un million de visiteurs par an. Une fréquentation touristique qui nuit à l'environnement. Il faut donc préserver le littoral pour la maire d'Etretat Catherine Millet :

"on a un flux touristique qui est de plus en plus important, qu'on arrive plus à gérer. Il faut donc aussi préserver le paysage et le cadre de vie des habitants".

La fermeture de l'accès au parking inquiète le responsable du musée du patrimoine d'Etretat. En ce début de saison touristique, l'établissement situé lui aussi sur la falaise est déserté. Pour Jean- Pierre Thomas, le président des amis du musée du patrimoine, cette décision est trop soudaine :

 "Le premier jour de la fermeture de ce parking, le nombre de visiteur est égal à zéro alors que la veille nous avions entre 30 et 40 visiteurs".

Une décision en tous cas plutôt bien accueillie par les touristes. Désormais, la vue est dégagée, aucune voiture ne vient gâcher leurs photos sur l'aiguille d'Etretat.

Vue panoramique sur la falaise d\'Amont
Vue panoramique sur la falaise d'Amont (A. Meyrignac / France Télévisions)