Calvados : un suspect en garde à vue après l'agression d'un maire lors d'un rodéo urbain

Ce suspect "en lien direct avec l'agression" selon l'annonce mercredi de la procureure de Lisieux, Delphine Mienniel.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le maire de Le Faulq dans le Calvados a porté plainte après avoir été agressé. (GOOGLE MAPS / FRANCEINFO)

L'enquête progresse. Un suspect a été placé en garde à vue après l'agression samedi d'un maire qui a reçu des coups de matraque lors d'un rodéo sauvage, dans une petite commune du Calvados, a appris mercredi 27 octobre l'AFP auprès du parquet.

La procureure de Lisieux, Delphine Mienniel, a annoncé à l'AFP le placement en garde à vue d'un suspect "en lien direct avec l'agression", confirmant une information de BFMTV.

Samedi vers 15h, le maire du Faulq avait "reçu au moins deux coups de matraque, un au visage et un à la main", selon la magistrate. L'élu, qui a déposé plainte, tentait de mettre fin à un rodéo sauvage, une course de véhicules non autorisée, à laquelle participaient environ 70 personnes, a précisé la procureure qui a ouvert une enquête pour violences aggravées sur le maire du Faulq.

Le maire s'est vu prescrire quatre jours d'interruption temporaire de travail, selon la même source. Le préfet du Calvados avait également déposé plainte. Le Faulq est une commune d'environ 340 habitants située entre Caen et Rouen.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Calvados

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.