Cet article date de plus de quatre ans.

Bizutage : enquête à la faculté de médecine de Caen

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Bizutage : enquête à la faculté de médecine de Caen
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

À Caen (Calvados), les étudiants en médecine seront privés du week-end d'intégration prévu ces 27 et 28 octobre. Une enquête a été ouverte sur des soupçons de bizutage.

La fac de médecine de Caen (Calvados) serait le terrain de scènes de bizutage qui auraient dérapé. Pour leur passage en deuxième année, il y a d'abord des ordres que les étudiants reçoivent de leurs aînés comme "tourner un film porno" ou "photocopier ses seins". Dans ce local de la "corpo", l'association qui organise les séances d'intégration, des photos de poitrines dénudées d'étudiantes. Pour annoncer leur gala en mars dernier, cette affiche où on voit une femme nue et inconsciente entourée d'hommes hilares. De quoi inquiéter les jeunes étudiantes.

Deux syndicats ont porté plainte

"Ça ne donne pas du tout d'aller au week-end d'intégration l'année prochaine", confie une étudiante. Deux syndicats ont porté plainte. Pendant ces soirées, des étudiants ont témoigné de scènes d'humiliations et d'agressions sexuelles. Mise en accusation, la direction de l'université répond. "À chaque fois qu'on nous a signalé un problème, l'université a réagi", assure Dominique Kervadec, vice-président du conseil d'administration de l'université de Caen. Une enquête a été ouverte par le parquet de Caen et des auditions sont en cours.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.