Moselle : deux communes renoncent au label "Villes et Villages fleuris"

Cahier des charges trop contraignant, critères mal compris, certaines communes refusent de participer au concours "Villes et Villages Fleuris". En Moselle, deux maires ont décidé de renoncer à cette distinction.

FRANCE 2

5 000 communes françaises arborent fièrement le label "Villes et Villages Fleuris". Mais en Moselle, à Sierck-les-Bains, le panneau routier a été retiré des voies. "Nous avons beaucoup moins de pression par rapport aux exigences du label et maintenant on peut fleurir plus librement", confie Louis Even, responsable des espaces verts. Le maire Laurent Steichen a décidé de ne plus participer à ce concours, jugeant le cahier des charges trop contraignant. 60 ans après sa création, le concours des "Villes et Villages Fleuris" est pourtant devenu prestigieux et convoité. 10 000 communes se sont portées candidates en 2018. Selon l'association qui gère le label, les lauréats seraient accompagnés et conseillés.

"On n'a pas les moyens techniques pour entretenir tout ça"

Mais à Uckange (Moselle) aussi, on a décidé de renoncer au sésame. "On nous demande toujours d'avoir une diversité plus grande, mais c'est compliqué parce qu'on n'a pas les moyens techniques pour entretenir tout ça", confie Dominique Veynand, responsable des espaces verts de la commune. Selon le Conseil national des villes et villages, seulement une vingtaine de communes se sont retirées du label en 2018.

Le JT
Les autres sujets du JT
Cahier des charges trop contraignant, critères mal compris, certaines communes refusent de participer au concours \"Villes et Villages Fleuris\"
Cahier des charges trop contraignant, critères mal compris, certaines communes refusent de participer au concours "Villes et Villages Fleuris" (FRANCE 2)