Mme Chirac s'est déclarée "choquée" par la mise en examen de son époux, l'ancien président Jacques Chirac

Jacques Chirac, qui a dirigé la France de 1995 à 2007, a été mis en examen fin décembre pour "prise illégale d'intérêts" dans une affaire d'emplois présumés fictifs à la mairie de Paris dans les années 1990.Interrogée sur ces ennuis judiciaires, Mme Chirac a affirmé sur RTL: "Il sera convoqué de nouveau, je le sais, mais cela me fait très mal".

Bernadette Chirac, Première dame de France
Bernadette Chirac, Première dame de France (France 2)

Jacques Chirac, qui a dirigé la France de 1995 à 2007, a été mis en examen fin décembre pour "prise illégale d'intérêts" dans une affaire d'emplois présumés fictifs à la mairie de Paris dans les années 1990.

Interrogée sur ces ennuis judiciaires, Mme Chirac a affirmé sur RTL: "Il sera convoqué de nouveau, je le sais, mais cela me fait très mal".

Pour l'ancienne première dame, "le président de la République qui a été élu par tous les Français pour cinq ans doit être protégé".

"Je ne trouve pas qu'il puisse être soumis aux mêmes obligations dans certains cas que les citoyens ordinaires. Cela me choque beaucoup. Je trouve que ces attaques nuisent à la République. Les Français ont choisi le Président de la République. Il est au sommet de l'Etat. Il doit être respecté", a ajouté Bernadette Chirac.