Cet article date de plus d'onze ans.

Malgré les embauches, les conseillers de Pôle emploi doivent faire face à de plus en plus de demandeurs d'emploi

Près d'un conseiller de Pôle emploi sur cinq s'occupe de plus de 130 demandeurs d'emploi, une moyenne en hausse par rapport au mois de juin (90 demandeurs d'emploi par conseiller).Ce taux est aussi nettement supérieur aux objectifs de 30 à 60 affichés par le gouvernement quand il a décidé de fusionner l'ANPE et les Assedic dans Pôle emploi.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Pôle emploi est né de la fusion de l'ANPE et des Assedic.

Près d'un conseiller de Pôle emploi sur cinq s'occupe de plus de 130 demandeurs d'emploi, une moyenne en hausse par rapport au mois de juin (90 demandeurs d'emploi par conseiller).

Ce taux est aussi nettement supérieur aux objectifs de 30 à 60 affichés par le gouvernement quand il a décidé de fusionner l'ANPE et les Assedic dans Pôle emploi.

Principale explication: la hausse du taux de chômage. En un an, le nombre d'inscrits à Pôle emploi a augmenté de plus de 20% et il pourrait franchir la barre des 4 millions fin octobre avec les départements d'outre-mer (DOM) pour les demandeurs d'emploi inscrits catégories A, B, C, c'est-à-dire tenus d'accomplir des actes "positifs" de recherche d'emploi. Fin septembre, il atteignait 3,745 millions en métropole et 3,972 millions avec les DOM (catégories A, B, C).

Selon le Snu (membre de la FSU, et ex-premier syndicat de l'ANPE en 2008), les chiffres de la direction sont en dessous de la réalité sur le terrain et le portefeuille moyen d'un agent serait, selon ce syndicat, "malheureusement entre 170 et 200 demandeurs en moyenne".

Pôle emploi emploie près de 48.000 personnes et en a recruté 1.840 cet été, sans compter les quelque 500 personnes recrutées en CDD pour les plates-formes téléphoniques créées mi-août pour alléger le travail des agences. Leur poste devrait être pérennisé, a annoncé mi-octobre le ministère de l'Emploi.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.