Lyon : un homme tué par balles en pleine rue

La victime était connue pour des affaires relevant de la criminalité organisée, la piste du règlement de compte est évoquée.

La descente dans laquelle a été tué un homme, vendredi 11 mai, à Lyon.
La descente dans laquelle a été tué un homme, vendredi 11 mai, à Lyon. (AUGROS PIERRE / MAXPPP)

Abattu en pleine rue. Un homme d'une trentaine d'années est mort des suites de ses blessures après avoir été touché de plusieurs balles vendredi 11 mai, dans le centre de Lyon. "On [penche vers] une hypothèse de règlement de compte", a précisé une source judiciaire à l'AFP, évoquant "un mode opératoire" typique de la criminalité organisée. La victime était connue pour des affaires relevant de la criminalité organisée, a précisé cette source, se refusant à plus de précisions.

Les pompiers, appelés à 16h40, ont découvert la victime "dans un état d'urgence absolue" sur une place située sur les pentes de la Croix-Rousse. D'abord massé au sol, l'homme a été transporté à l'hôpital, où il est décédé, selon la police judiciaire, en charge de l'enquête.

"Une balle dans la tête et un trou dans le thorax"

D'après un policier présent sur les lieux, où un périmètre de sécurité a été dressé, l'agression a eu lieu vers 16 heures. "Plusieurs douilles de 9 mm ont été retrouvées", a-t-il ajouté, confirmant les dires de témoins évoquant "plusieurs détonations"

La maire PS du 1er arrondissement, Nathalie Perrin-Gilbert, a indiqué de son côté que, selon ses informations, les agresseurs "étaient deux et ont pris la fuite". "L'un est arrivé à pied et l'autre attendait dans une voiture", a-t-elle précisé.

La victime habitait dans la Cour des voraces, l'une des traboules (passages entre deux rues) les plus connues de Lyon, dont l'entrée surplombe d'environ 40 mètres le lieu de l'agression. Si les règlements de comptes en pleine rue sont fréquents à Marseille, le phénomène reste rarissime à Lyon.