Cet article date de plus de cinq ans.

Lille : un bar des identitaires sème le trouble

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Lille : un bar des identitaires sème le trouble
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

500 personnes ont manifesté dans les rues de Lille ce samedi 24 septembre pour protester contre l'ouverture d'un bar tenu par le groupe Génération identitaire.

Au bout d'une petite cour en plein cœur de Lille (Nord), l'ambiance est flamande. Ouvert depuis ce samedi 24 septembre après-midi, l'endroit baptisé "La Citadelle" est tenu par des militants du groupuscule d'extrême droite Génération identitaire. Et n'importe qui ne peut pas y entrer pour boire un verre. "Le critère pour entrer, c'est d'être un patriote sincère (...) et pour être Français, il faut être Européen et la base c'est d'être de race blanche", explique le leader du groupe local.

Une pétition contre le bar

Un discours radical qui déplait aux habitants de la ville. Avant l'ouverture du bar cet après-midi, 500 personnes se sont réunies pour manifester. "Je suis triste", s'exprime une femme. Un rassemblement sous étroite surveillance policière, car les forces de l'ordre craignaient des affrontements, notamment avec le groupe antifasciste de la région. Une pétition pour faire fermer le bar a aussi été lancée, elle a déjà recueilli plus de 60 000 signatures en quelques jours.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.