Cet article date de plus de douze ans.

Les vols au départ et à l'arrivée d'Orly accusaient entre 50 minutes et une heure de retard en moyenne dimanche soir

Des salariés de la société Alyzia - prestataire de services pour plusieurs compagnies - ont débuté une grève dimanche vers 8H pour protester contre leurs conditions de travail.Des représentants du personnel ont rencontré la direction de l'entreprise mais les négociations n'ont pas abouti. "Les négociations doivent reprendre demain (lundi) dès 8H00"
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 

Des salariés de la société Alyzia - prestataire de services pour plusieurs compagnies - ont débuté une grève dimanche vers 8H pour protester contre leurs conditions de travail.

Des représentants du personnel ont rencontré la direction de l'entreprise mais les négociations n'ont pas abouti. "Les négociations doivent reprendre demain (lundi) dès 8H00"

"Nous sommes en grève pour dénoncer notamment un manque d'effectifs et pour réclamer des augmentations de salaire", avait expliqué à l'AFP Nordine Nasria, délégué CGT d'Alyzia.

Durant l'après-midi, la poursuite de la grève a entraîné une augmentation de la durée et du nombre des retards. Vers 14H00, la moitié des vols au départ et à l'arrivée d'Orly-sud enregistraient entre 30 et 40 minutes de retard. Vers 19H00, les perturbations concernaient également la seconde aérogare de l'aéroport, Orly-ouest, avec des retards compris entre 50 minutes et une heure en moyenne. Des retards sont à craindre lundi.

Filiale d'Aéroports de Paris, la société Alyzia assure entre autres le chargement et le déchargement de bagages, l'enregistrement des passagers pour plusieurs compagnies aériennes dont Corsairfly, Iberia, Air Algérie et Air Berlin à Orly-sud et ouest.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.