Les radars automatiques ont rapporté 630 millions d'euros en 2011

Selon Claude Guéant, la France comptait 2 080 radars automatiques fin décembre. Quatre cents appareils supplémentaires seront installés en 2012.

Vue prise le 30 juin 2005 du radar automatique situé à la sortie du tunnel du Pas de l\'Escalette sur l\'A75 qui descend vers Lodève sur l\'axe Millau-Montpellier.
Vue prise le 30 juin 2005 du radar automatique situé à la sortie du tunnel du Pas de l'Escalette sur l'A75 qui descend vers Lodève sur l'axe Millau-Montpellier. (DOMINIQUE FAGET / AFP)

Jackpot pour les radars automatiques. En 2011, ils ont rapporté à l'Etat 630 millions d'euros en amendes payées par les automobilistes, annonce jeudi 5 janvier le ministre de l'Intérieur Claude Guéant lors d'une conférence de presse.

Sur cette somme, 530 millions proviennent des amendes forfaitaires de base, auxquels s'ajoutent 100 millions correspondant à la majoration de certaines amendes que des automobilistes ont mis trop de temps à payer ou ne l'ont pas fait, a précisé le ministère.

Sur la somme rapportée par les amendes forfaitaires, "un gros tiers va au fonctionnement du dispositif lui-même, y compris l'achat et la maintenance de radars, un autre tiers va aux collectivités locales (…) et un troisième tiers va à l'Agence de financement des infrastructures de transport de France", a détaillé Claude Guéant.

La France comptait fin décembre 2 080 radars automatiques. Quatre cent quatre-vingt appareils ont été installés en 2011, et pour 2012, "il est prévu d'en installer 400 supplémentaires", a indiqué Claude Guéant, rappelant l'objectif fixé le 30 novembre par le président Nicolas Sarkozy.