Cet article date de plus de dix ans.

Les cinq membres du commando ont fui en s'emparant d'un butin de plusieurs dizaines de milliers d'euros

Lors du braquage du casino d'Aix-en-Provence, survenu dimanche vers 1h00 du matin, un policier a été blessé par balle.Une fusillade a éclaté à l'arrivée des policiers et l'un d'eux a été touché par balle à un bras avant que les malfaiteurs ne s'éclipsent. L'alerte avait été donnée par un policier en civil qui surveillait les lieux.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
L'entrée de la salle des machines à sous du Casino Partouche d'Aix, au lendemain d'un précédent braquage (18/04/2011). (AFP)

Lors du braquage du casino d'Aix-en-Provence, survenu dimanche vers 1h00 du matin, un policier a été blessé par balle.

Une fusillade a éclaté à l'arrivée des policiers et l'un d'eux a été touché par balle à un bras avant que les malfaiteurs ne s'éclipsent. L'alerte avait été donnée par un policier en civil qui surveillait les lieux.

Le casino, qui appartient au groupe Partouche, avait déjà été victime d'un braquage en avril, lors duquel une somme de 100.000 euros avait été dérobée en quelques minutes par un commando lourdement armé. Du coup, depuis ce temps, la surveillance avait été renforcée aux abords de l'établissement.

Le casino d'Aix est décrit comme le deuxième plus important casino du pays derrière celui d'Enghien-les-Bains, près de Paris. Une source proche de l'enquête a signalé que "plusieurs dizaines de milliers d'euros" avaient été volés de cette attaque.

Contactée par l'AFP, la direction de l'établissement, propriété du groupe Partouche, a estimé quant à elle que le vol ne "devrait pas excéder les 30.000 euros", grâce notamment à la mise en place, depuis le dernier braquage, d'un système de protection des fonds plus performant.

La nouvelle attaque est intervenue dimanche vers 1H00. L'alerte a été donnée au commissariat d'Aix par un policier en civil. A l'arrivée d'une patrouille de la brigade anti-criminalité, les malfaiteurs ont ouvert le feu au fusil mitrailleur kalachnikov et un policier a été touché à un bras. Le fonctionnaire, âgé d'une trentaine d'années, a été hospitalisé. Plusieurs impacts ont été relevés sur la voiture de police.

Selon une source proche de l'enquête, les policiers ont tenté de bloquer la fuite des malfaiteurs en jetant une herse ("stop stick") dans les roues de leur véhicule, dont un pneu a crevé, ce qui les a contraints à en changer rapidement. Ils ont abandonné leur véhicule dans les faubourgs de la ville en le brûlant, avant de repartir dans une voiture volée.

Dimanche matin, les forces de l'ordre, renforcées par des hommes du Groupe d'intervention de la police nationale (GIPN), recherchaient les malfaiteurs autour de la commune de Saint-Mitre-les-Remparts, au bord de l'Etang de Berre, où leur véhicule a été repéré en direction d'un camping. Ils circulaient, aux dernières nouvelles, à bord d'un 4x4 de marque japonaise volé à Aix-en-Provence.

Le parquet d'Aix et la brigade de répression du banditisme de la PJ de Marseille sont saisis de l'enquête. Plus d'une dizaine d'attaques de casinos ont eu lieu en France depuis avril 2010. Le film des caméras de surveillance était en cours d'analyse.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.