Les 3400 conseillers territoriaux qui remplaceront conseillers régionaux et généraux seront élus au scrutin à deux tours

L'élection au scrutin majoritaire aura lieu en 2014.Les députés, qui poursuivaient vendredi l'examen de la réforme des collectivités territoriales, ont voté contre ce que souhaitait le gouvernement.

L'élection au scrutin majoritaire aura lieu en 2014.

Les députés, qui poursuivaient vendredi l'examen de la réforme des collectivités territoriales, ont voté contre ce que souhaitait le gouvernement.

Le texte initial du gouvernement prévoyait un scrutin mixte, avec 80 % des conseillers élus au scrutin uninominal à un tour et 20 % à la proportionnelle.

L'élection se déroulera donc au scrutin uninominal à deux tours. Le seuil de qualification au second tour étant fixé à 12,5% des inscrits et non pas 10 % comme il était prévu.

Contrairement à ce que réclamait le groupe UMP de l'Assemblée, le nouveau mode de scrutin ne supprime donc pas les "triangulaires" au second tour de scrutin. . Il a été vivement dénoncé par le groupe du Nouveau centre (NC), allié de l'UMP, qui a rappelé sa préférence pour une dose de proportionnelle.