Cet article date de plus de treize ans.

Les 200 nouveaux radars, qui seront mis en place à partir d'août sur les routes, seront moins faciles à repérer

Cette mesure a rappelé lundi Michèle Merli la déléguée interministérielle à la Sécurité routière constitue l'une des 14 mesures prises le 18 février par le Conseil interministériel sur la sécurité routière (CISR) et destinées à faire reculer le nombre de morts sur les routes qui a stagné en 2009 après sept années de baisse.
Article rédigé par France2.fr
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min
Un nouveau radar fixe (France 2)

Cette mesure a rappelé lundi Michèle Merli la déléguée interministérielle à la Sécurité routière constitue l'une des 14 mesures prises le 18 février par le Conseil interministériel sur la sécurité routière (CISR) et destinées à faire reculer le nombre de morts sur les routes qui a stagné en 2009 après sept années de baisse.

Le CISR avait prévu que les 800 nouveaux radars fixes dont l'installation est prévue d'ici 2012 ne seront plus signalés 400 mètres en amont mais 1 à 2 km, dans des zones de "contrôles radar fréquents". L'objectif est d'éviter le petit coup de frein suivi de la ré-accélération après le passage devant le radar fixe.

Au 1er juin, selon Mme Merli, il y a avait sur les routes françaises 2.804 radars (1.680 fixes, 933 mobiles embarqués sur des véhicules de police et de gendarmerie, 191 pour le franchissement de feux rouges).

Par ailleurs, la déléguée interministérielle, dans une circulaire dont l'hebdomadaire Auto-Plus reproduit un fac-similé, avait demandé mi-avril aux préfets de ne plus donner de renseignements sur l'implantation des radars mobiles. "Il est rappelé à cet égard qu'il convient de ne plus donner d'informations sur l'implantation des radars mobiles, qui doivent être déployés sur l'ensemble des axes accidentogènes de votre département", indique Mme Merli, dans cette circulaire "relative au renforcement de la politique locale et nationale de sécurité routière en 2010". Interrogé lundi par l'AFP, la Sécurité routière a authentifié ce document.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.