Cet article date de plus de dix ans.

Le Parlement a définitivement approuvé mercredi la création d'une prime obligatoire pour les salariés

Cette prime concerne les salariés des entreprises d'au moins 50 personnes versant des dividendes en progression.Après les députés, les sénateurs ont entériné mercredi par 177 voix de la majorité contre 152 à l'opposition, le projet de loi de financement rectificative de la Sécu pour 2011 prévoyant sa création, annoncée mi-avril par Nicolas Sarkozy.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Employés (archives) (AFP - Spencer Platt)

Cette prime concerne les salariés des entreprises d'au moins 50 personnes versant des dividendes en progression.

Après les députés, les sénateurs ont entériné mercredi par 177 voix de la majorité contre 152 à l'opposition, le projet de loi de financement rectificative de la Sécu pour 2011 prévoyant sa création, annoncée mi-avril par Nicolas Sarkozy.

Elle devrait atteindre 700 euros en moyenne et concerner un quart des salariés du privé, soit environ 4 millions de Français.

Cette mesure est critiquée par la gauche qui la qualifie "d'anecdotique" et affirme qu'elle n'est "nullement une réponse à la question du pouvoir d'achat".

Plusieurs élus de la majorité ont exprimé leurs réserves vis-à-vis de cette prime comme Hervé Novelli, chef de file des députés UMP membres du collectif des "réformateurs" (libéraux). Les syndicats de salariés sont eux aussi critiqués de même que les trois organisations patronales, qui ont réclamé en vain que la prime concerne seulement les entreprises à partir de 500 salariés.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.