Le directeur général de la gendarmerie sera auditionné mercredi à l'Assemblée nationale sur les fichiers de Roms

La députée PS Delphine Batho avait demandé que la commission des Lois puisse rapidement auditionner le général Jacques Mignaux, ainsi que le ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux.Il s'agit "d'obtenir des explications" sur un "fichier ethnique illégal et non déclaré" que la gendarmerie aurait constitué sur les Roms.

Le patron de la gendarmerie, le général Jacques Mignaux
Le patron de la gendarmerie, le général Jacques Mignaux (AFP / François Guillot)

La députée PS Delphine Batho avait demandé que la commission des Lois puisse rapidement auditionner le général Jacques Mignaux, ainsi que le ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux.

Il s'agit "d'obtenir des explications" sur un "fichier ethnique illégal et non déclaré" que la gendarmerie aurait constitué sur les Roms.

Quatre associations ont déposé plainte mercredi contre un "fichier ethnique" de la gendarmerie sur les Roms et gens du voyage, fichier selon elles "illégal" et "non déclaré", d'après William Bourdon, l'un de leurs avocats.

"La gendarmerie a dit qu'il n'existait pas, Brice Hortefeux a dit qu'il n'en avait pas connaissance et pour en être certain", il a demandé une enquête, a déclaré pour sa part dimanche le ministre de l'Immigration, Eric Besson, ajoutant ne pas avoir plus d'information sur l'existence ou non d'un tel fichier.