Cet article date de plus de douze ans.

Le corps d'un homme a été trouvé lundi par la police dans une voiture en flammes dans l'est de Marseille

Ce sont des riverains du chemin d'Eoures, dans le 11e arrondissement, un endroit isolé, qui ont prévenu les pompiers vers 4h du matin.Il s'agit sans doute d'un nouveau règlement de comptes, a déclaré le procureur de la République de Marseille Jacques Dallest, qui s'est rendu sur les lieux.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Les policiers sur les lieux du règlement de comptes à Marseille qui a fait deux morts, le 23 août 2010 (AFP/VINCENT BEAUME)

Ce sont des riverains du chemin d'Eoures, dans le 11e arrondissement, un endroit isolé, qui ont prévenu les pompiers vers 4h du matin.

Il s'agit sans doute d'un nouveau règlement de comptes, a déclaré le procureur de la République de Marseille Jacques Dallest, qui s'est rendu sur les lieux.

Les policiers ont relevé la trace d'au moins un impact de balle dans la voiture, une Audi A3 immatriculée dans le Doubs, qui a été partiellement détruite. Le corps, qui se trouvait à la place du passager avant, est complètement carbonisé, a indiqué le procureur.

"Il s'agit vraisemblablement d'un nouveau règlement de comptes qui s'ajoute à la série que nous avons depuis le début de l'été: ça fait beaucoup. En tous les cas, l'exécution était très organisée", a affirmé Jacques Dallest.

Une autopsie devait être pratiquée dans la matinée afin de connaître l'identité de la victime ainsi que la façon dont elle est décédée.

Le parquet a saisi la brigade criminelle de la PJ, déjà en charge d'un double homicide survenu mardi 24 août dans les quartiers sud de Marseille. Cet après-midi-là, deux hommes de 29 et 31 ans ont été abattus à la Cayolle, tout près des calanques, une cité réputée très sensible des quartiers sud. Ils se trouvaient dans un véhicule 4X4 haut de gamme au rond-point de Sormiou quand ils ont été pris pour cible par plusieurs individus.

Depuis le début de l'année, quatorze personnes ont trouvé la mort à Marseille dans des règlements de comptes, liés pour la plupart au trafic de drogue.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.