Le constructeur aéronautique Airbus ne devrait livrer que dix très gros porteurs A380 aux compagnies cette année

Selon une source syndicale, il y aurait toujours des "problèmes de montée en cadence et d'industrialisation".Cependant Airbus assure que les appareils dont les livraisons ne sont pas assurées cette année "ne sont pas perdus et seront livrés en janvier 2010".

L\'A380 d\'Airbus
L'A380 d'Airbus

Selon une source syndicale, il y aurait toujours des "problèmes de montée en cadence et d'industrialisation".

Cependant Airbus assure que les appareils dont les livraisons ne sont pas assurées cette année "ne sont pas perdus et seront livrés en janvier 2010".

En tout état de cause, Airbus aura livré moins d'exemplaires de son très gros porteur cette année que l'an dernier. L'avionneur avait tenu de justesse son pari d'en remettre douze en 2008, en livrant le dernier appareil de l'année à la veille de la Saint-Sylvestre.

L'A380 avait été qualifié de "source de préoccupation" en novembre par Louis Gallois, le président exécutif d'EADS, la maison mère d'Airbus, qui avait reconnu que le progrès de sa production est "plus lent que prévu".