Landes : quand la fusion de communes est un succès

Pour certaines communes en grande difficulté financière, la seule solution consiste à fusionner avec l'un de ses voisins. Reportage dans les Landes, où cette opération a été un succès entre deux villages.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Cela fait dix mois que Rion-des-Landes, petite commune de 2 500 habitants, a fusionné avec Boos, petit village de 500 âmes situé à quelques kilomètres de distance. "On était habitué à venir souvent à Rion pour l'école, pour le sport, pour tout... Donc ça n'a pas changé grand-chose", raconte Georgette, habitante de Boos. "Je pense que c'est une bonne chose de rationaliser les effectifs, les budgets, les finances... C'est une bonne alternative", explique de son côté David, habitant de Rion.

Des budgets supplémentaires

Boos étant un territoire rural, la commune bénéficie maintenant de subventions de l'État pour financer certains projets comme l'agrandissement de la médiathèque de Rion, mesure phare du nouveau maire élu après la fusion en début d'année. "Le coût total de l'opération est de 240 000 euros. La commune de Rion seule ne l'aurait pas financée et le projet n'aurait jamais vu le jour. La commune va toucher 90 000 euros de subventions dues à la fusion", explique Laurent Civel, l'édile socialiste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Pour certaines communes en grande difficulté financière, la seule solution consiste à fusionner avec l\'un de ses voisins. Reportage dans les Landes, où cette opération a été un succès entre deux villages.
Pour certaines communes en grande difficulté financière, la seule solution consiste à fusionner avec l'un de ses voisins. Reportage dans les Landes, où cette opération a été un succès entre deux villages. (FRANCE 2)