Cet article date de plus de douze ans.

Lagarde confirme le PDG de France Télécom

La ministre de l'Economie, Christine Lagarde, a renouvelé jeudi sa "pleine et entière confiance" à Lombard
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Christine Lagarde, ministre de l'Economie et des Finances (France 2) (© France)
La ministre de l'Economie, Christine Lagarde, a renouvelé jeudi sa "pleine et entière confiance" à LombardLa ministre de l'Economie, Christine Lagarde, a renouvelé jeudi sa "pleine et entière confiance" à Lombard

Elle a tenu ses propos à l'issue d'une rencontre avec le P-DG de l'entreprise, Didier Lombard.

L'opérateur, dont l'Etat reste le principal actionnaire avec 27% du capital, est confronté depuis l'an dernier à une vague de suicides.

Christine Lagarde a indiqué que Didier Lombard lui avait fait part de "renforcements du plan d'action" du groupe en réaction aux suicides récents. Ce plan porte essentiellement sur un dispositif de prévention des suicides (accueil téléphonique, psychologues), sur le processus d'élaboration d'un "nouveau contrat social" avec les organisations syndicales, ainsi que sur l'accompagnement des familles.

La ministre avait annoncé cette rencontre avec Didier Lombard sur France 2 mercredi soir. Priée de dire si elle souhaitait la démission de Didier Lombard, réclamée par l'ensemble de la gauche, elle avait simplement répondu: "je veux savoir s'il aura la détermination et la force de mettre en oeuvre ce qui doit être mis en oeuvre pour tempérer la violence de ce qui se passe."

Quelques heures plus tôt, la direction de France Télécom avait présenté aux organisations syndicales une série de mesures visant à bâtir un "nouveau contrat social" au sein de l'entreprise. Les syndicats se sont dit "déçus" à l'issue de cette réunion.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.