La Scientologie veut s'expliquer

L'Eglise de Scientologie demande la rouverture des débats pour démentir l'accusation d"'infiltration"

L\'Eglise de Scientologie en correctionnel
L'Eglise de Scientologie en correctionnel (© France 3)
L'Eglise de Scientologie demande la rouverture des débats pour démentir l'accusation d"'infiltration"L'Eglise de Scientologie demande la rouverture des débats pour démentir l'accusation d"'infiltration"

Mise en cause dans la modification in extremis de la loi empêchant sa dissolution, la Scientologie riposte.

Trois mois après la fin de son procès pour escroquerie en bande organisée, elle a demandé vendredi au tribunal correctionnel de Paris à pouvoir s'expliquer.

Entendant laver les soupçons pesant sur son client, Me Patrick Maisonneuve a écrit au tribunal.

"Compte tenu de la mise en cause de l'Eglise de scientologie quant à une infiltration de l'appareil d'Etat et/ou une influence exercée auprès de parlementaires", l'avocat demande "la réouverture des débats afin que le représentant de l'Eglise de Scientologie puisse s'expliquer sur ces insinuations".

Si les débats devaient être rouverts, "je ferais citer des représentants de la commission des Lois, dont son président, afin qu'ils apportent leurs éclaircissements", a ajouté l'avocat.