La Réunion : une pêche préventive pour lutter contre les attaques de requin

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 4 min.
La Réunion : une pêche préventive pour lutter contre les attaques de requin
France 3
Article rédigé par
L. Feuerstein, P. Hoareau, L.Michel, S. Gravelaine - France 3
France Télévisions

L’île de La Réunion a mis en place un protocole de prévention pour tenter d’éviter les attaques mortelles de requin, souvent fatales et de plus en plus nombreuses sur la côte ouest.

L’île de Saint-Martin est sous le choc après une attaque de requin mortelle survenue jeudi 10 décembre, un événement rarissime aux Caraïbes. Ces drames sont plus fréquents à La Réunion. Gérard Zitte et son fils Vincent sont des chasseurs de squales du Centre Sécurité Requin de La Réunion : ils traquent les requins tigre et bouledogue depuis trois ans. Ils posent leur ligne ce jour-là au large de Saint-Leu, où a eu lieu une attaque mortelle l’année dernière. Le lendemain du drame, Gérard est intervenu pour attraper le requin-bouledogue qui traînait dans les parages, sûrement responsable de la mort de la victime.

Une pêche préventive pour sauver le monde nautique

Les scientifiques estiment le nombre de requins-bouledogues à entre 800 et 1 200 spécimens. Depuis 2011, ils sont responsables de la majorité des 30 attaques, dont 11 mortelles, essentiellement sur la côte ouest. Face à la menace, une pêche scientifique ciblée a été mise en place. "C’est vital pour le monde nautique, si on veut qu’il y ait toujours des clubs de plongée, des surfeurs, il faut le faire", estime le pêcheur.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers La Réunion

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.