La population française s'élevait à 63.601.002 habitants en 2007, selon les résultats du dernier recensement

Le chifftre de 65 millions, donné par le "Journal officiel", était erroné: il faisait état de la population totales des communes françaises, forcément supérieure en raison des personnes ayant deux résidences et comptées deux fois !La moitié des 63,6 millions de Français vivent dans des villes d'au moins 10.000 habitants.

Les résultats du dernier recensement ont été publiés jeudi au Journal officiel.
Les résultats du dernier recensement ont été publiés jeudi au Journal officiel. (France 3)

Le chifftre de 65 millions, donné par le "Journal officiel", était erroné: il faisait état de la population totales des communes françaises, forcément supérieure en raison des personnes ayant deux résidences et comptées deux fois !

La moitié des 63,6 millions de Français vivent dans des villes d'au moins 10.000 habitants.

Les Français dans les collectivités
0,05% des Français vivent dans les 936 villages de moins de 50 habitants. Si la France compte une grande majorité de petites communes, celles-ci ne rassemblent qu'une petite partie de la population, selon ces chiffres diffusés par l'Institut de statistique après la publication jeudi soir au "Journal officiel" des chiffres des populations légales des collectivités locales.

Sur les 36.682 communes, 19.428 comprenaient chacune en 2007 entre 50 et 499 habitants, ne rassemblant au total que 4,5 millions de personnes, soit 7,16% de la population française. Et les 936 micro-communes de moins de 50 habitants ne comptaient que 32.212 personnes, soit 0,05% des Français.

Quant aux 15.388 communes comptant entre 500 et 9.999 habitants, elles totalisaient 27,5 millions de personnes, soit 43,22% de la population. Les 930 communes de 10.000 habitants et plus réunissaient 31,5 millions de personnes, soit 49,57% de la population.

Enfin, précise l'Insee dans un communiqué, les 141 plus grosses villes de France abritaient à elles seules le quart de la population du pays.

Français de l'Hexagone et de l'outre-mer
Selon les résultats du dernier recensement, la population en métropole s'élevait à 61.795.550 habitants et à 1.805.452 dans les départements d'outremer. En outre, en 2007, Saint-Barthélémy comptait 8.595 habitants, Saint Martin 36.392 et Saint-Pierre et Miquelon 6.318.

L'Insee avait donné en janvier 2008 une estimation de la population en France de 63,753 millions d'habitants à fin 2007, mais elle n'avait pas de valeur légale.

Population en hausse dans la plupart des régions
Le nouveau chiffre, décliné par communes, départements et régions, constitue la base de référence pour les subventions aux collectivités ou les élections. Toutes les régions à l'exception de deux, Champagne-Ardennes et la Guadeloupe, voient leur population continuer d'augmenter comme les trois premières, l'Ile-de-France (11,74 millions d'habitants en 2007 contre 11,67 en 2006, Rhône-Alpes (6,21 millions d'habitants contre 6,17 en 2006) et Provence-Alpes-Côte d'Azur (4,944 millions contre 4,89 en 2006). La région de métropole la moins peuplée, le Limousin, comptait 759.414 habitants en 2007 contre 753.537 en 2006. La Corse 304.500 contre 299.542 en 2006.

Nouvelle méthodologie
Depuis 2004, le recensement de la population est organisé par enquêtes annuelles tournantes sur un échantillon de la population, qui remplacent le comptage traditionnel organisé auparavant tous les 8 ou 9 ans. Celui de 1999 a donc été le dernier concernant toute la population en même temps. L'avantage de la nouvelle méthode est de permettre un recensement actualisé avec une valeur légale chaque année (on aura début 2011 les chiffres valant pour l'année 2008 à partir des enquêtes menées entre 2006 et 2010).

Dans les communes de 10.000 habitants ou plus, une enquête par sondage est effectuée, chaque année, sur 8% des logements. Pour celles de moins de 10.000 habitants, la collecte est exhaustive sur la commune, mais intervient seulement une fois tous les 5 ans.