L'Orient-Express, synonyme d'amour et de littérature policière

Le train de luxe qui traverse l'Europe a inspiré à Agatha Christie une enquête pour meurtre, mais il accueille aussi de nombreuses demandes en mariage.

France 2

Le voyage depuis l'Italie jusqu'à Paris continue au sein du Venise-Simplon-Orient-Express. Et le personnel mène son enquête pour retrouver dans les longs compartiments du train une cloche perdue. L'objet ne paye pas de mine mais il a une symbolique particulière : il va couvrir une bague de fiançailles qu'un client veut offrir à sa compagne. C'est avec ce genre d'histoires que l'Orient-Express a obtenu le surnom de "train de l'amour".

Le décor d'un célèbre crime

Mais il a également été le décor d'un des plus célèbres romans policiers, un classique signé Agatha Christie en 1934, Le crime de l'Orient-Express. Une enquête policière sur un meurtre commis dans le train, un huis-clos mené par le célèbre Hercule Poirot. Et la fiction s'inspire en plus d'une histoire vraie : en 1929, le train est bloqué pendant cinq jours par la neige à une centaine de kilomètres d'Istanbul. Une anecdote qui va servir de trame à l'intrigue de la romancière anglaise.

Le JT
Les autres sujets du JT