Cet article date de plus de neuf ans.

L'Observatoire international des prisons a déposé plusieurs recours pour dénoncer cette pratique " systématique ".

L"OIP s"insurge contre la pratique « systématique » de la fouille intégrale des prisonniers, alors que celle-ci ne devrait être qu"exceptionnelle, en vertu d"une loi pénitentiaire du 24 novembre 2009.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
portes de prison (AFP/MIGUEL MEDINA)

L"OIP s"insurge contre la pratique « systématique » de la fouille intégrale des prisonniers, alors que celle-ci ne devrait être qu"exceptionnelle, en vertu d"une loi pénitentiaire du 24 novembre 2009.

"Dans nombre de prisons françaises, des fouilles à nu systématiques sont exercées à l'encontre de toutes les personnes détenues ayant eu accès aux parloirs", affirme la section française de l'OIP dans un communiqué. En conséquence, l"OIP a déposé jeudi plusieurs recours devant le juge administratif, contre une pratique jugée humiliante, qui nécessite "l'adoption de positions embarrassantes pour rendre visible l'entrejambe et rendre possible une inspection visuelle anale".

L"observatoire entend ainsi obtenir la suspension ou l'annulation des décisions instituant de tels régimes de fouilles " dans les prisons de Salon-de-Provence, (Bouches-du-Rhône), Oermingen (Bas-Rhin) et Poitiers-Vivonne.

L"OIP rappelle également que la France a été épinglée à plusieurs reprises pour ces pratiques par la Cour européenne des Droits de l"Homme. Le Conseil d'Etat, indique l'organisation, a récemment rappelé que "les fouilles corporelles intégrales devaient être justifiées par des raisons sérieuses de sécurité et ne pouvaient être appliquées de façon indistincte et systématique à l'ensemble des détenus ayant accès aux parloirs".

A terme, l'objectif de la loi pénitentiaire était en outre de tendre vers une disparition des fouilles intégrales, grâce au recours à des "moyens de détection modernes", souligne encore l'OIP. Mais "aucune politique d'équipement" des prisons en matériel de détection n'a été conduite depuis son adoption.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.