Cet article date de plus de dix ans.

L'homme qui a menacé de mort Sarkozy arrêté à Bordeaux

Quelques semaines après François Hollande, c'est le chef de l'Etat qui a, à son tour, fait l'objet de menaces par téléphone dans la capitale girondine.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le suspect, âgé de 45 ans, est connu de la police pour des faits de violence, de vols et d'outrage. (VINCENT OLIVER / STONE SUB)

Un homme qui a téléphoné à la police lundi pour menacer de mort Nicolas Sarkozy a été arrêté mercredi 29 février, a-t-on appris de source proche de l'enquête. Cet homme de 45 ans, connu de la police pour des faits de violence, de vols et d'outrage, ne semblait pas dans son état normal.

Selon les forces de l'ordre, il a appelé une dizaine de fois le commissariat de police de Bordeaux, prétendant avoir reçu de l'argent pour éliminer le président de la République. L'attentat devait avoir lieu lors du meeting que doit tenir Nicolas Sarkozy, samedi 3 mars, à Bordeaux. Le suspect a été arrêté à son domicile bordelais.

En janvier, le candidat socialiste à l'élection présidentielle François Hollande, en visite en Gironde, a également été la cible de menaces de mort au téléphone. Un Bordelais de 56 ans a été interpellé pour ces faits deux semaines plus tard. Motivé par un pari à 50 euros avec une connaissance, il encourt six mois de prison et 7 500 euros d'amende.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.