Cet article date de plus de dix ans.

L'alerte rouge a été levée sur le département de l'Hérault, mais l'Aveyron et la Lozère restent concernés.

Météo France maintient l'alerte orange pour risque d'inondations en Aveyron, Lozère, Hérault, Gard, Ardèche, Haute-Loire, Var, Vaucluse et Bouches-du-Rhône en raison des fortes pluies que ces départements connaissent depuis deux jours. Un homme a été porté disparu sur les rives de l'Hérault, en crue.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
 (DR. Capture d'écran Météo France.)

Météo France maintient l'alerte orange pour risque d'inondations en Aveyron, Lozère, Hérault, Gard, Ardèche, Haute-Loire, Var, Vaucluse et Bouches-du-Rhône en raison des fortes pluies que ces départements connaissent depuis deux jours. Un homme a été porté disparu sur les rives de l'Hérault, en crue.

Un homme qui vivait dans une caravane à Lézignan-la-Cèbe (Hérault), au bord du fleuve Hérault actuellement en crue, est porté disparu, a-t-on appris vendredi auprès des pompiers. "On a potentiellement là une victime des inondations, mais on continue les recherches", a déclaré à l'AFP un officier de communication du centre départemental de secours.

De nouveaux départements, dont le Var et le Vaucluse, ont été placés en vigilance orange vendredi matin par Météo France en raison des fortes précipitations et des orages qui touchent le sud de la France depuis deux jours et devraient se poursuivre ce week-end. Météo France prévoit de maintenir son alerte au moins jusqu'à la nuit de samedi à dimanche.

Levée de l'alerte rouge

L'Aveyron, la Lozère et l'Hérault, qui avaient été placés en alerte rouge, connaissaient une accalmie temporaire ce vendredi matin en matière de précipitations, et le niveau des cours d'eau refluait un peu.

Les pompiers de ce département sont intervenus à une centaine de reprises depuis jeudi après-midi en raison des inondations, qui n'ont pas fait de victime ni de gros dégâts, selon la même source. Un pompier du centre départemental de secours de l'Hérault a affirmé que rien ne s'était passé cette nuit.

Dans le Gard, de nombreux axes de circulation locaux ont été coupés en raison de la pluie et du vent qui ont provoqué éboulements ou chutes de branches sur les routes, encombrées aussi par l'eau. Selon la préfecture du Gard, une mini-tornade a frappé les communes d'Anduze et de Générargues, arrachant 25 toitures et faisant tomber des câbles électriques. Jusqu'à 14 000 personnes ont été privées de courant dans la nuit sur le nord du département, le rétablissement des lignes étant en cours, selon la même source.

De fortes pluies orageuses se produisent de la Côte d'Azur et du golfe du Lion jusqu'à l'Aveyron, l'Auvergne et le Rhône-Alpes. De forts cumuls sont attendus sur ces régions avec des précipitations fortes, parfois intenses sous les orages. Dans les Bouches-du-Rhône, le vent souffle jusqu'à 90 km/h sur le littoral en plus de la pluie, rendant la circulation dangereuse. Météo France conseille de ne pas s'engager sur des routes submergées.

Gard : les cours annulés samedi dans les lycées

La préfecture a annoncé que les lycées resteront fermés samedi dans le département du Gard. "Compte tenu des prévisions météorologiques annoncées par Météo France pour les prochaines 24 heures, le préfet du Gard, en concertation avec l'inspecteur d'académie, a pris la décision de fermer l'ensemble des lycées du département et d'annuler les cours pour la journée du samedi 5 novembre", a indiqué la préfecture dans un communiqué.

Une vingtaine d'établissements sont concernés. "Tout sera mis en oeuvre pour assurer le retour des élèves internes dans les meilleures conditions" vendredi soir, selon la même source.

Les transports scolaires ont été suspendus vendredi dans le Gard, les parents étant "fortement incités" à garder leurs enfants chez eux.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.