Cet article date de plus de dix ans.

Jeannette Bougrab, qui avait appelé au départ de Moubarak, a été convoquée dimanche par François Fillon

La secrétaire d'Etat à la jeunesse s'est entretenue une demie-heure avec le Premier ministre.Elle a ensuite indiqué qu'"à la suite de ses récentes déclarations sur la situation en Egypte", elle "tenait à préciser que la position de la France et de son gouvernement a été exprimée par le président de la République et le Premier ministre".
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
La secrétaire d'Etat à la Jeunesse Jeannette Bougrab à l'Assemblée nationale (14 décembre 2010) (AFP/FRED DUFOUR)

La secrétaire d'Etat à la jeunesse s'est entretenue une demie-heure avec le Premier ministre.

Elle a ensuite indiqué qu'"à la suite de ses récentes déclarations sur la situation en Egypte", elle "tenait à préciser que la position de la France et de son gouvernement a été exprimée par le président de la République et le Premier ministre".

Interrogée par France Info depuis le Forum économique mondial de Davos (Suisse), Jeannette Bougrab avait déclaré samedi : "Je crois qu'il faut que le président Moubarak parte, je crois qu'après 30 ans de pouvoir il y a quand même une forme d'usure et que la transition démocratique doit aussi toucher l'Egypte",

"Quand je vois des policiers ou des militaires tirer sur des civils, j'ai mal. En plus, en tant que ministre de la jeunesse, quand je vois que c'est la jeunesse qui fait le monde, notamment dans ces pays, je ne peux que condamner ces violences", a ajouté Mme Bougrab .

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.