Cet article date de plus de huit ans.

Vidéo Jean-Louis Costes : "Il y a eu des grandes brèches dans le front républicain"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Article rédigé par
France Télévisions

"Il y a eu des grandes brèches" dans le front républicain, selon Jean-Louis Costes. Le candidat UMP a remporté dimanche 23 juin la législative partielle à Villeneuve-sur-Lot. Il était opposé à Etienne Bousquet-Cassagne du Front national. 

Jean-Louis Costes, candidat UMP victorieux de la législative partielle de la 3e circonscription du Lot-et-Garonne, a déclaré dimanche 23 juin dans le Soir 3 qu' il y a eu "des grandes brèches" dans le front républicain. Il était l'invité du journal présenté par Francis Letellier qui l'interrogeait sur les failles éventuelles du pacte républicain. "Il y a eu plus que des failles, a répondu le député. Il y a eu des grandes brèches". Jean Louis Costes a été élu avec 53,76% des voix contre 46,24% pour son adversaire Front national, Etienne Bousquet-Cassagne.

Pour le nouveau député, "le concept de front républicain a été inventé par les partis poitiques". "Les électeurs n'aiment pas trop qu'on leur dicte ce qu'ils ont à faire. Il y a un certain nombre d'élus socialistes de ce territoire qui ont appelé très clairement (dimanche dernier) au front républicain, à voter donc pour ma candidature de la droite républicaine et du centre. Et un certain nombre d'élus locaux, qui effectivement n'ont pas pris la même position, ont préconisé l'abstention (ou) ont tenu un autre discours. J'en tirerai les conséquences".

Quant à savoir si la page Cahuzac était tournée à Villeneuve-sur-Lot, Jean-Louis Costes a indiqué qu' "il faudrait lui poser la question pour savoir ce qu'il souhaite faire". "Je suis le nouveau député de la circonscription. Il y a suffisamment de problèmes pour ne pas (...) regarder en arrière. Je vais m'attacher à regarder devant à partir de demain", a-t-il poursuivi. Le sucesseur de Jérôme Cahuzac souhaite que sa circonscription "retrouve de la sérénité" parce qu'elle a été "marquée" par cette affaire. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.