Cet article date de plus de douze ans.

Jack Lang envoyé par Nicolas Sarkozy à Pyongyang

Nicolas Sarkozy a confié à Jack Lang une "mission d'information" sur la Corée du Nord
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Jack Lang (© F3)
Nicolas Sarkozy a confié à Jack Lang une "mission d'information" sur la Corée du NordNicolas Sarkozy a confié à Jack Lang une "mission d'information" sur la Corée du Nord

Il s'agit notamment d'explorer une éventuelle reprise des relations diplomatiques entre Paris et Pyongyang, a annoncé jeudi l'Elysée.

Nommé "envoyé spécial" du président, le député PS du Pas-de-Calais sera chargé de lui proposer "les initiatives que la France pourrait utilement entreprendre pour contribuer au règlement de la crise nord-coréenne".

Les discussions internationales sur la dénucléarisation de la Corée du Nord sont actuellement au point mort. Pyongyang s'est retiré en avril des pourparlers à six pays (deux Corée, Etats-Unis, Chine, Japon, Russie), hébergés depuis 2003 par Pékin et portant sur l'abandon de son programme nucléaire en échange d'une aide en matière d'énergie.

Jack Lang, ancien ministre de la Culture de François Mitterrand, avait déjà été chargé par Nicolas Sarkozy d'une mission du même genre en mars dernier à Cuba.

Jack Lang a plusieurs fois confié qu'il jugeait positive la politique étrangère de Nicolas Sarkozy. Membre de la commission de révision de la Constitution présidée par l'ancien Premier ministre Edouard Balladur, il a été le seul socialiste à voter la réforme adoptée en juillet 2008 à une voix près, s'attirant les foudres de ses camarades du PS. Il a aussi apporté son soutien à la loi Hadopi visant à lutter contre le piratage sur internet.

Jack Lang est donc régulièrement soupçonné de vouloir céder aux sirènes de l'"ouverture" prônée par le chef de l'Etat, mais dément toute velléité d'entrer dans un gouvernement de droite.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.