Yvelines : enquête ouverte sur les blessures d’une fillette touchée par un projectile

Publié Mis à jour
Yvelines : enquête ouverte sur les blessures d’une fillette touchée par un projectile
FRANCE 3
Article rédigé par
E.Pelletier, F.Daireaux, G.Ricciuti, Y.Kadouch - France 3
France Télévisions

Meryem, âgée de cinq ans en avril 2020, avait été touchée par un projectile à Chanteloup-les-Vignes (Yvelines). Sa famille a déposé plainte et une enquête a été ouverte. 

En avril 2020, en plein confinement, une cité de Chanteloup-les-Vignes (Yvelines) s’est embrasée. Lors de l’intervention de la police et l’interpellation d’un individu, les forces de l’ordre ont lancé des projectiles pour s’en sortir. Une fillette de cinq ans à l’époque, Meryem, a été gravement blessée. Si l’affaire a d’abord été classée sans suite, tout a été filmé. 

La fillette opérée en urgence

Ce jour-là, alors qu’elle se promenait avec sa famille, elle est touchée à la tête par un projectile et a été opérée en urgence le soir même à l’hôpital Necker à Paris. Sa mère, Séraphine Wlodyka, demande à ce que "l’État assume ses responsabilités". Un classement sans suite a été prononcé, faute d’auteurs identifiés, ce qui est incompréhensible pour la famille, d'autant plusqu’un ADN a été découvert sur un projectile de LBD comme celui-ci ramassé à côté de l’enfant. Une empreinte génétique n’a également jamais été exploitée par la justice. La famille a déposé une nouvelle plainte car Meryem conserve de lourdes séquelles au quotidien selon ses parents. Leur espoir repose désormais sur l’enquête que va mener le juge d’instruction. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.