Collecte des déchets : en Seine-Saint-Denis, les habitants subissent la hausse conséquente des traitements des déchets

Publié
Collecte des déchets : en Seine-Saint-Denis, les habitants subissent la hausse conséquente des traitements des déchets
France 3
Article rédigé par
M.Justet, A.Peyrout, F.Daireaux, J.Chouquet - France 3
France Télévisions

Chaque année, les collectivités répercutent le coût du traitement des déchets, ce qui provoque une nouvelle hausse de la taxe foncière qui énerve les habitants de Seine-Saint-Denis. Reportage à Tremblay-en-France, en (Seine-Saint-Denis) où la hausse a battu un record.

À Tremblay-en-France, en Seine-Saint-Denis, les habitants de la ville viennent de recevoir, il y a quelques jours, leurs impôts fonciers. La taxe des ordures ménagères a augmenté de 42 %, alors qu'elle avait déjà augmenté de 50 % lors des deux dernières années. "C'est un montant qui commence à devenir conséquent, ce sont de nouveaux frais supplémentaires (de nouveaux frais ou des frais supplémentaires). Et pourtant, en contrepartie, les retraites n'augmentent pas", témoigne Armande Rigoni, une habitante de Tremblay en France. 

"Plus on trie, plus on va payer cher avec les déchets de nouvelle génération"

Pour l'adjointe au maire de Tremblay-en-France, cette augmentation est due à la taxe à l'enfouissement des déchets et à leur incinération qui coûte de plus en plus cher. "L'État a décidé d'augmenter la taxe générale sur les activités polluantes qui fait un bond extrême", rapporte Virginie De Carvalho, première adjointe au maire de Tremblay-en-France, vice-présidente de terre d'envol. "La gestion des déchets de nouvelles générations nécessite de nouveaux gestes de tris, mais aussi de nouvelles collectes sélectives. Plus on trie, plus on va payer cher", ajoute Nicolas Garnier, délégué général d'Amorce (Association nationale des collectivités et des entreprises des déchets).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Seine-Saint-Denis

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.