Roissy : 25 Algériens bloqués à l'aéroport faute d'autorisation des autorités algériennes

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Roissy : 25 Algériens bloqués à l'aéroport faute d'autorisation des autorités algériennes
France 3
Article rédigé par
M. De Chalvron, M. Bougault, M. Félix, V. Labenne - France 3
France Télévisions

En transit dans l'aéroport parisien en provenance de Londres (Royaume-Uni) pour regagner l'Algérie, 25 ressortissants sont bloqués dans un terminal depuis le 28 février. 

C'est un calvaire que vivent 25 ressortissants algériens bloqués depuis le 28 février dans un terminal de l'aéroport de Roissy Charles-de-Gaulle (Seine-et-Marne). Arrivés de Grande-Bretagne, ils avaient été empêchés par le gouvernement algérien de monter à bord des derniers vols de rapatriements de la compagnie Air Algérie à destination de leur pays. Pourtant, tous avaient présenté des tests PCR négatifs, mais les autorités locales restent inflexibles. 

La responsabilité d'Air Algérie ?

"On est arrivés ici et malheureusement, ils nous ont qu'il y avait une note de dernière minute qui dit qu'on n'accepte plus les ressortissants algériens qui habitaient à Londres (Royaume-Uni) de rentrer en Algérie, parce qu'il y a le Covid et le variant britannique", raconte Abderrahmane Megartsi, l'un des ressortissants bloqués. Leur avocat met en cause Air Algérie qui, malgré la note de dernière minute, a accepté que les passagers embraquent à Londres. "On aurait dû les bloquer immédiatement sur Londres", estime Me Alexandre André. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Seine-et-Marne

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.