Sécurité à Paris : bientôt des agents en uniforme à l'entrée des bouches de métro

Colombe Brossel, adjointe au maire chargée de la sécurité et des quartiers populaires, a expliqué, lundi sur France Bleu Paris, que la ville souhaite améliorer son action en matière de tranquillité publique.

(CATHERINE GRAIN / FRANCE-INFO)

La mairie de Paris doit annoncer, dans la matinée du lundi 15 avril, un plan pour les 350 000 habitants des quartiers populaires de l'Est parisien. L'objectif est d'améliorer la vie quotidienne dans les 10e, 18e et 19e arrondissements de la capitale. Cela passera notamment par plus de sécurité et la création d'une police municipale. Par exemple, "des agents en uniforme seront placés devant les entrées de métro", détaille sur France Bleu Paris, Colombe Brossel, adjointe au maire chargée de la sécurité et des quartiers populaires.

On veut améliorer notre action en matière de tranquillité publique.Colombe Brosselà France Bleu Paris

Si l'élue parisienne explique que c'est "à la police de lutter contre les trafics et la délinquance en tout genre", la ville de Paris souhaite "mettre des agents de la ville de Paris, en uniforme dans les rues de Paris, le soir, pour sécuriser un certain nombre de trajets". Colombe Brossel explique avoir été "très interpellée par le fait que les femmes disent : 'Je n'ose plus rentrer chez moi, sortir du métro.' Donc, nous allons mettre des agents en uniforme, en statique, devant les entrées de métro pour rendre de la sérénité aux habitants et aux habitantes". Ce volet "vie quotidienne" verra aussi l'ouverture de plusieurs nouvelles "rues aux enfants", des rues fermées régulièrement à la circulation pour permettre aux enfants de jouer en toute sécurité.

D'après les informations de France Bleu Paris, ce grand plan pour les quartiers populaires comprendra aussi "une action volontariste de lutte contre les nuisances commerciales" et notamment sonores, autour des bars et commerces qui ferment tard. Les contrôles seront renforcés et des procédures d'expropriation lancées.

Des actions sociales

La mairie de Paris annonce également la création d'une équipe parisienne de médiation, mobilisée notamment dans la prévention des rixes, et d'un "plan crack", rapporte France Bleu Paris. Plus d'un million d'euros va être investi pour réduire les risques en renforçant les maraudes.

Concernant l'investissement, 40 000 logements sociaux seront aménagés, la promenade urbaine entre Barbès et Stalingrad terminée d'ici à la fin de l'année et un million d'euros par an seront investis dans un programme de formation, "Paris tous en jeux", dans la perspective de l'accueil des JO 2024. Enfin, la mairie de Paris annonce un "temps majeur d'animation", le 29 juin, le long du bassin de la Villette, clôturé par un spectacle grand public inédit.