Rueil-Malmaison : un pot de départ à 12 800 € fait polémique

Un pot de départ à la retraite de plus de 12 000 euros a été organisé pour un cadre de la mairie de Rueil-Malmaison, dans les Hauts-de-Seine. Une dépense indécente qui passe mal auprès des administrés.

france 2

C'est un pot de départ qui passe mal. Pour son départ à la retraite, le directeur général des services de la mairie de Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine), Alain Luca, a eu droit à une fête à 12 800 €. Un cocktail organisé le 20 septembre dernier pour 300 invités triés sur le volet dans les salons de l'hôtel de ville. "C'est exorbitant, c'est évident. C’est un luxe que l'on ne peut plus se permettre aujourd'hui", estime un habitant.

Alain Luca aurait remboursé la moitié de la facture

De son côté, le maire défend son directeur des services : pour lui le pot était légitime, mais il admet que l'addition était trop salée. "J'ai immédiatement envoyé une lettre (...) à M. Luca pour lui dire qu'il fallait qu'on partage la dépense, parce que c'était trop pour l'argent public", révèle Patrick Ollier, maire de la commune. Selon ce dernier, Alain Luca aurait remboursé la moitié de la facture, soit 6 000 €.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un pot de départ à la retraite de plus de 12 000 euros a été organisé pour un cadre de la mairie de Rueil-Malmaison, dans les Hauts-de-Seine. Une dépense indécente qui passe mal auprès des administrés.
Un pot de départ à la retraite de plus de 12 000 euros a été organisé pour un cadre de la mairie de Rueil-Malmaison, dans les Hauts-de-Seine. Une dépense indécente qui passe mal auprès des administrés. (france 2)