Essonne : les données de l'hôpital piraté ont été révélées

Publié Mis à jour
Essonne : les données de l'hôpital piraté ont été révélées
Article rédigé par
E. Bonnasse - France 3
France Télévisions

Alors que les cybercriminels réclamaient une rançon de 10 millions de dollars pour ne pas faire fuiter les données piratées, l'hôpital a refusé de payer.

Nouveau rebondissement dans l'affaire de l'hôpital piraté il y a de cela un mois dans le département de l'Essonne, au sud de Paris. L'hôpital a refusé de payer la rançon et les hackers viennent de diffuser les données"D’après le communiqué de l'hôpital, il s'agirait de données concernant leurs usagers, leur personnel et leurs partenaires. Ils évoquent des données administratives, comme par exemple des numéros de sécurité sociale, mais aussi des données de santé, comme des comptes-rendus d'examens", explique Eléana Bonnasse, en direct de l’hôpital de Corbeil-Essonnes.

Les services de l'hôpital en difficulté

"Les hackers ont donc mis leurs menaces à exécution, puisque l'hôpital avait jusqu'à vendredi pour payer la rançon de 10 millions de dollars, avant la diffusion de ces données. Elles sont très prisées par les cyber-délinquants, puisqu'elles peuvent leur permettre de commettre d'autres délits, comme par exemple l'usurpation d'identité. Depuis la cyber-attaque, l'hôpital tourne au ralenti. Le service d'urgences ne fonctionne qu'à moitié, certaines ordonnances sont manuscrites. Pour l'instant, la rançon n'a toujours pas été payée", conclut-elle.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.