Il y aura deux nouvelles journées d'action contre la réforme des retraites, les jeudi 28 octobre et samedi 6 novembre

"Fortes du soutien des salariés, des jeunes et d'une majorité de la population et face à une attitude intransigeante du gouvernement et du chef de l'Etat, les organisations syndicales décident de continuer et d'élargir la mobilisation", indique l'intersyndicale.

Aux Invalides, manifestation du 19 octobre 2010
Aux Invalides, manifestation du 19 octobre 2010 (AFP/Miguel Medina)

"Fortes du soutien des salariés, des jeunes et d'une majorité de la population et face à une attitude intransigeante du gouvernement et du chef de l'Etat, les organisations syndicales décident de continuer et d'élargir la mobilisation", indique l'intersyndicale.

Le 28 octobre, septième rendez-vous syndical depuis le début de la rentrée, constituera une "journée nationale de grèves et de manifestations dans la semaine du vote au Parlement" et le 6 novembre sera "une journée de mobilisation et de manifestation avant la promulgation de la loi par le chef de l'Etat", selon les syndicats.

L'appel a été signé par six organisations (CFDT, CGT, CFE-CGC, CFTC, Unsa et FSU). Les centrales syndicales ont également appelé "solennellement le gouvernement et les parlementaires à ne pas adopter cette réforme en l'état". Elles se retrouveront le 4 novembre pour envisager les suites de la mobilisation.