Cet article date de plus d'onze ans.

Hollande lance un Livre blanc de la Défense

Il doit définir la stratégie de défense de la France pour les 15 ans à venir.

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
François Hollande salue des militaires français, au ministère de la Défense, à paris, vendredi 13 juillet. (PIERRE VERDY / AFP)

Le président François Hollande a lancé, vendredi 13 juillet au ministère de la Défense, la préparation du nouveau Livre blanc sur la Défense et la Sécurité nationale. Il s'agit d'une "phase de six mois de réflexion", selon le ministre de la Défense, Jean-Yves le Drian, qui servira à définir la stratégie de défense et les capacités des forces armées pour les 15 ans à venir.

Hollande lanc le Livre blanc de la défense la veille du 14-Juillet ( France télévisions)

Des évolutions majeures, comme la crise économique et financière, ou de nouvelles formes de terrorisme dans le monde, imposent à la France de redéfinir sa stratégie et les capacités de ses armées, selon le président de la République. Parmi les enjeux de ce Livre blanc, François Hollande a notamment cité "la cohérence entre les missions", le format et les équipements des armées, "la politique industrielle et de recherche", et le recrutement et la formation du personnel de la défense.

Une loi de programmation votée en 2013

"C'est une période de réflexion collective, à laquelle sont associés beaucoup d'acteurs et à laquelle je souhaite que l'ensemble des Français puissent prendre part (...) pour dire quelles sont nos priorités", avait auparavant déclaré le ministre de la Défense sur Europe 1"La donne mondiale a changé", a souligné le Drian, évoquant "de nouveaux risques, de nouveaux événements qui se sont produits".

La commission du Livre blanc, composée de 35 à 40 personnalités, parmi lesquelles les chefs d'état-major des armées, les directeurs de la police et de la gendarmerie, des responsables de ministères et administrations, sera présidée par Jean-Marie Guéhenno, conseiller à la Cour des comptes. Elle devra remettre son rapport au président de la République à la "fin 2012" pour ouvrir "la voie à une loi de programmation militaire qui sera soumise au Parlement en 2013". 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.