Cet article date de plus de neuf ans.

Hollande donnerait le droit de vote des étrangers aux municipales en 2013

Le candidat socialiste a expliqué qu'il envisageait, s'il était élu, de mettre en place une réforme sur le sujet "avant les élections locales de 2014".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le candidat socialiste à la présidentielle, François Hollande, en meeting à Lorient (Morbihan), le 23 avril 2012. (JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP)

Si François Hollande est élu, les étrangers pourront peut-être voter aux municipales de 2014. Le candidat socialiste à la présidentielle a affirmé, mercredi 25 avril sur France 2, qu'il envisageait pour 2013 sa réforme institutionnelle donnant le droit de vote aux non-communautaires aux élections locales s'il était élu le 6 mai.

A la question qui lui était posée sur les réformes institutionnelles qu'il comptait mettre en place, François Hollande a précisé : "Il n'y a pas d'échéance particulière, mais je dirais en 2013, avant les élections de 2014, puisqu'il y a des élections locales qui sont prévues en 2014".

Au cœur du débat de l'entre-deux-tours

La proposition, présente dans le programme socialiste, est revenue sur le devant de la scène ces derniers jours après le score élevé du FN au premier tour de la présidentielle dimanche 22 avril. L'UMP a vivement dénoncé ce projet, que Nicolas Sarkozy accuse de favoriser le communautarisme. François Hollande a cependant pris soin de rappeler que le président candidat avait pourtant dit en 2008 y être "intellectuellement favorable"

"Ce sera uniquement pour les élections municipales, car ce sera le même régime que pour les étrangers européens qui votent déjà aux élections municipales, qui ne sont pas éligibles, qui ne peuvent pas devenir maire ou adjoint, qui peuvent devenir conseillers municipaux", a précisé le candidat socialiste.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.