Hollande atteint un record d'impopularité, selon le baromètre TNS Sofres

Il est crédité de 30% de confiance, le niveau le plus bas enregistré depuis 1981 par un chef d'Etat au 10e mois de son mandat.

Le président français, François Hollande, le 28 février 2013 à Moscou (Russie).
Le président français, François Hollande, le 28 février 2013 à Moscou (Russie). (ALEXSEY DRUGINYN / RIA NOVOSTI / AFP)

C'est le niveau le plus bas enregistré depuis 1981 par un chef d'Etat au 10e mois de son mandat. François Hollande a perdu en un mois cinq points de confiance dans le baromètre TNS Sofres pour le Figaro Magazine du vendredi 1er mars. Le président, crédité de 35% de confiance il y a un mois, est à 30%. La proportion de ceux qui ne lui font pas confiance passent de 61 à 66%.

Après une accalmie liée à la guerre au Mali, "les problèmes sociaux et économiques reprennent aujourd'hui le dessus dans l'actualité", explique Emmanuel Rivière, directeur de département chez TNS Sofres. Il évoque entre autres la hausse du chômage et les mesures de rigueur, qui "alimentent le mécontentement à l'égard de l'exécutif".

Ayrault chute aussi de cinq points

Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, perd aussi cinq points de confiance mais avec 28%, il fait tout de même mieux qu'Edith Cresson, chef du gouvernement en 1991 et 1992. Ceux qui font confiance à Jean-Marc Ayrault passent de 33 à 28%, les défiants de 59 à 64%.

Le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, reste en tête du palmarès des "cotes d'avenir des personnalités politiques". Toutefois, il chute lourdement de 7 points, à 39%. Il est talonné par François Fillon, stable, à 38%. L'ancien Premier ministre fait jeu égal avec Nicolas Sarkozy.

Sondage réalisé du 21 au 25 février, auprès d'un échantillon national de 1 000 personnes, représentatif de la population de 18 ans et plus selon la méthode des quotas, interrogées en face-à-face à leur domicile.