Cet article date de plus d'un an.

Pas-de-Calais : un retraité est déclaré mort par erreur

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Un retraité âgé de 64 ans a été déclaré mort par l’administration ce qui a entraîné l'arrêt de sa pension. Un vrai casse-tête pour cet habitant du Pas-de-Calais, qui garde malgré tout le sourire.
Pas-de-Calais : un retraité est déclaré mort par erreur Un retraité âgé de 64 ans a été déclaré mort par l’administration ce qui a entraîné l'arrêt de sa pension. Un vrai casse-tête pour cet habitant du Pas-de-Calais, qui garde malgré tout le sourire. (FRANCE 3)
Article rédigé par France 3 - G. Lavialle, S. Rosenstrauch, R. Maucort
France Télévisions
France 3
Un retraité âgé de 64 ans a été déclaré mort par l’administration ce qui a entraîné l'arrêt de sa pension. Un vrai casse-tête pour cet habitant du Pas-de-Calais, qui garde malgré tout le sourire.

Pour l’administration, Philippe Deneuville serait décédé depuis deux mois. Pourtant, le retraité de 64 ans est bien vivant. Il y a un mois, sa femme a reçu une lettre de l’assurance maladie avec pour titre "perte d’un proche". "Elle ouvre le courrier, et elle me dit froidement dans les yeux : ’T’es décédé, t’es mort’", rapporte Philippe Deneuville. "J’ai rigolé un peu sur le coup mais après quand j’ai bien lu la lettre, je me suis rendu compte qu’elle ne plaisantait pas", poursuit le retraité.

Une erreur provoquée par un homonyme ?

La lettre est même accompagnée de consignes pour que sa femme réclame un capital décès. Il a donc fallu rectifier l’erreur. L’ancien chauffeur routier a même dû se procurer un certificat de vie à la mairie, très surprise également. Philippe Deneuville a dû également subir quelques vérifications. Le couple pense que le décès d’un homonyme serait à l’origine de l’erreur, mais cela a entraîné l’arrêt des pensions de Philippe. L’assurance maladie assure que tout devrait revenir à la normale bientôt. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.