Cet article date de plus de trois ans.

Consommation : le drive piéton, la nouvelle façon de faire ses courses

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Consommation : le drive piéton, la nouvelle façon de faire ses courses
Article rédigé par
France Télévisions

La grande distribution développe une nouvelle manière de faire ses courses : le drive piéton. L’objectif est de proposer en ville tous les produits vendus en périphérie dans les grandes surfaces. 

Comme la plupart des étudiants, Ingrid Motte fait ses courses sur internet pour remplir son frigo. Mais au lieu de prendre sa voiture pour aller chercher ses paquets, elle se rend à pied dans une boutique située près de chez elle. La jeune femme peut ainsi récupérer dans le point retrait sa commande déjà payée. Ce nouveau concept s'appelle le drive piéton. À Lille (Nord), l'enseigne E. Leclerc a été la première à se lancer dans ce nouveau mode de consommation, il y a plus d'un an. 

Un modèle qui séduit les jeunes

Ici, l'enseigne propose 13 000 références, comme dans un drive classique. Les commandes, souvent de petites tailles, sont livrées six à huit fois par jour et entreposées à l'arrière de la boutique. Outre le modèle, les goûts des consommateurs changent. "On a une prédominance de produits bio, c'est sept à huit fois plus en proportion que dans un supermarché classique", analyse Thomas Pocher, le directeur du drive piéton E. Leclerc. Quant au prix pour quelques courses, comparé à un supermarché de centre-ville situé à côté, il est 22% moins cher. Comparé à un autre supermarché, le prix est encore 6% moins cher. Le système du drive piéton à Lille séduit presque 150 clients par jour, en majorité des jeunes de moins de 30 ans, célibataires et habitant le quartier. Les enseignes s'y mettent toutes, en octobre, Auchan a ouvert son drive piéton dans le centre de Lille également. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.