VIDEO. Les bulldozers défrichent des zones de la "Jungle" de Calais évacuées par les migrants

Les zones dégagées doivent permettre aux forces de l'ordre d'empêcher les intrusions sur la rocade portuaire, où les migrants tentent de monter à bord des camions embarquant pour Douvres (Royaume-Uni)

APTN

Tractopelles et bulldozers sont à l'œuvre lundi 18 janvier pour défricher deux zones de la "Jungle" de Calais (Pas-de-Calais) en partie évacuées par les migrants : le long de la petite route où habitent les riverains et à proximité immédiate de la rocade portuaire. Les travaux ont débuté dans le calme.

500 et 1 200 personnes vivaient dans ces zones 


Les zones dégagées, 100 m de large, doivent permettre aux forces de l'ordre de mieux voir les migrants qui sortent du camp, et donc d'empêcher les intrusions sur la rocade portuaire, où ils tentent de monter à bord des camions embarquant pour Douvres (Royaume-Uni). Entre 500 et 1 200 personnes, sur une population globale du camp estimée à 4 000, vivaient dans cette zone avant d'être contraints à la quitter.

Des migrants se sont repliés dans d'autres secteurs de la "Jungle" depuis la fin de semaine dernière, d'autres ont rejoint le nouveau camp de conteneurs en dur installé prévu pour 1 500 personnes.

Un bulldozer déblaye une zone du camp de \"la jungle\" à Calais sous la surveillance des forces anti-émeute, le 18 Janvier 2016
Un bulldozer déblaye une zone du camp de "la jungle" à Calais sous la surveillance des forces anti-émeute, le 18 Janvier 2016 (PHILIPPE HUGUEN / AFP)