Cet article date de plus de cinq ans.

Vidéo "C'est vraiment la fin de la 'jungle'", assure la préfète du Pas-de-Calais

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
"C'est vraiment aujourd'hui la fin de la Jungle"
FRANCE TELEVISIONS
Article rédigé par
France Télévisions

Fabienne Buccio a tenu un point presse au terme de l'opération de démantèlement du camp des migrants de Calais, mercredi 26 octobre.

"Notre mission est remplie. Il n'y a plus de migrants au sein du camp de la Lande", a déclaré la préfète du Pas-de-Calais, Fabienne Buccio, mercredi 26 octobre en fin d'après-midi. Des propos prononcés au troisième jour de l'opération de démantèlement du camp de migrants de Calais. "C'est vraiment, aujourd'hui, la fin de la 'jungle'", a-t-elle affirmé plus tard, alors que les forces de l'ordre sont présentes en nombre sur les lieux.

>> Suivez notre direct sur le démantèlement de la "jungle"

Les autorités s'attendent à de nouvelles arrivées

Les principaux accès du camp ont été temporairement bloqués à cause de feux allumés par des migrants qui quittaient les lieux vers les centres de relogement disséminés à travers la France. La préfète s'attend à l'arrivée de nouveaux migrants venant de "pays voisins, et qui n'étaient pas dans le camp de la Lande" lors du début de l'évacuation lundi.

Selon Fabienne Buccio, "plus de 5 000 personnes" ont été accueillies dans le centre d'accueil provisoire et ont été prises en charge à la mi-journée, mercredi. Un total de 6 400 migrants avaient été recensés dans le camp par les autorités (8 150 selon des associations). Le centre n'héberge désormais plus que des mineurs

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.