Calais : l'évacuation du camp est terminée

Mission accomplie à Calais (Nord-Pas-de-Calais) selon la préfecture. L'évacuation s'est terminée sans débordement mais une partie du camp a été incendiée.

FRANCE 2

L'épaisse fumée noire a surplombé la "jungle" toute la journée. Des incendies provoqués par quelques migrants eux-mêmes pour répondre à une tradition pour certaines communautés comme l'ont expliqué les autorités. Les flammes ont accéléré la destruction du camp mais elles ont aussi créé des tensions car les forces de l'ordre ont dû bloquer les accès temporairement pour faire face au danger.

Incompréhension

Certains migrants ont cru que toutes leurs affaires allaient brûler : "Moi j'ai deux téléphones et des papiers d'identité qui prouvent ma nationalité. Tout ça c'est dans la caravane, qu'est-ce qu'il se passe ?" s'interroge l'un d'eux. Une fois les incendies éteints les rares migrants encore présents ont été autorisés à récupérer leurs effets personnels avant de partir pour de bon. Juste à côté de là, ils ne sont plus que quelques dizaines à refuser de monter dans les bus.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des structures brûlées dans la \"jungle\" de Calais (Pas-de-Calais), au troisième jour du démantèlement, le 26 octobre 2016.
Des structures brûlées dans la "jungle" de Calais (Pas-de-Calais), au troisième jour du démantèlement, le 26 octobre 2016. (CITIZENSIDE / AFP)