Cet article date de plus de cinq ans.

Blocage de Calais : la chaîne humaine a rejoint l'opération escargot

La circulation autour de Calais reste totalement bloquée, à la mi-journée. L'opération escargot des tracteurs et poids lourds a rejoint vers 11h la chaîne humaine des habitants de Calais sur l'autoroute A16.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Policiers face aux camions le 5 septembre près de Calais (PHILIPPE HUGUEN / AFP)

Les deux cortèges se sont mis en place dès 7h30 ce lundi. Les manifestants attendent un calendrier de la part de Bernard Cazeneuve pour connaître le jour du démantèlement de la "jungle". Sans réponse du ministre de l'Intérieur, ils continueront le blocage.

Des tracteurs se joignent à l'opération escargot sur l'A16, ralentissements aussi sur l'A25

Les tracteurs se joignent à l'opération escargot en cours sur l'autoroute A16 en direction de Calais, a constaté lundi matin l'envoyée spéciale de franceinfo sur place.

Une quarantaine de poids lourds s'est élancée de Loon-plage, vers 8 heures, en direction de Calais.

Selon nos confrères de France Bleu Nord, un stockage de camions est mis en place sur l'autoroute A25 pour éviter un embouteillage trop important plus loin sur l'A16. Ce stockage, situé au niveau de Bergues dans le sens Lille-Dunkerque, occasionne du coup des ralentissements en amont.

Les agriculteurs et les routiers, mais aussi des commerçants, réclament le démantèlement rapide de la partie nord de la "Jungle" de Calais, où vivent entre 7 000 et 10 000 personnes.

Sans réponse du gouvernement, ils comptent maintenir le blocage de l'A16.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Migrants à Calais

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.