Cet article date de plus de neuf ans.

François Hollande continue son ascension dans les sondages

L'intervention de Nicolas Sarkozy à la télévision dimanche soir n'a pas profité au chef de l'Etat selon un sondage publié mardi : le candidat socialiste gagne 3 points, à 31 % d'intentions de vote.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le candidat socialiste à la présidentielle François Hollande, le 24 janvier 2012 à La Seyne-sur-Mer (Var). (FRED DUFOUR / AFP)

La grande interview politique du président de la République dimanche 29 janvier n'a pas vraiment profité au candidat Sarkozy. Dans un sondage Ifop-Fiducial réalisé pour Europe 1, Paris Match et Public Sénat, son rival François Hollande gagne trois points dans les intentions de vote du premier tour de la présidentielle par rapport à une étude similaire du 14 janvier. Il rassemblerait 31 % des voix, devant Nicolas Sarkozy à 24,5 % (+0,5), qui n'a toujours pas officialisé sa candidature.

L'enquête a été réalisée entre dimanche soir et lundi, soit dans la foulée de l'intervention télévisée de Nicolas Sarkozy consacrée à la présentation de nouvelles mesures économiques. Marine Le Pen arrive en troisième position à 19 % (-1). Au second tour, François Hollande (58 %, +1 point) l'emporterait largement sur Nicolas Sarkozy (42 %, -1).

Bayrou baisse légèrement, Mélenchon et Joly sont stables

Derrière le trio de tête, François Bayrou (MoDem) perd un point par rapport à une précédente étude du 14 janvier, à 11,5 %. Jean-Luc Mélenchon (Front de gauche) et Eva Joly (Europe Ecologie-Les Verts) restent respectivement au même niveau, à 7,5 % et 3 % des intentions de vote.

Dominique de Villepin (1 %, -1 point) arrive en queue de classement juste devant Nathalie Arthaud, Jean-Pierre Chevènement, Corinne Lepage et Nicolas Dupont-Aignan, tous à 0,5 %. Aucun chiffre n'est donné pour Philippe Poutou, Frédéric Nihous et Christine Boutin (score inférieur à 0,5 %).

Enquête réalisée du 29 janvier à 21h30 au 30 janvier, par téléphone et par questionnaire auto-administré en ligne (système Cawi), auprès d'un échantillon de 1 387 personnes inscrites sur les listes électorales, extrait d’un échantillon de 1 655 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus (méthode des quotas). Notice consultable à la commission des sondages.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.