Euromillions : un mois après, il se rend compte qu'il a décroché le jackpot

Le plus gros gagnant de la Française des Jeux en 2014 ne s'est rendu compte qu'un mois après avoir rempli sa grille qu'il avait remporté 73 millions d'euros. 

Le septième plus gros gain de l\'histoire de la Française des Jeux a été décroché le 2 décembre 2014.
Le septième plus gros gain de l'histoire de la Française des Jeux a été décroché le 2 décembre 2014. (MAXPPP)

"A trois semaines près, on perdait tout !" Le plus gros gagnant de la Française des Jeux en 2014, un père de famille du Bas-Rhin, ne s'est rendu compte que début 2015 qu'il avait remporté les 73 millions de la cagnotte Euromillions du 2 décembre 2014. Il a pourtant failli tout perdre, puisque le gagnant avait 60 jours pour se faire connaître.

"C'est une histoire qui finit bien, sourit-il aujourd'hui. Et dire que pendant plus d'un mois, j'ai gardé, sans le savoir, et sans faire attention, mon reçu de jeu qui valait 73 millions d'euros dans mon portefeuille que je porte sur moi tous les jours !" 

La famille avait opté pour un système d'abonnement mensuel flash : la machine jouait pour elle mécaniquement à chacun des deux tirages hebdomadaires. "Dès lors, elle ne regardait pas les résultats à la fin de chaque tirage, et l'abonnement s'est terminé pendant la préparation des fêtes de fin d'année", indique la FDJ dans un communiqué, confirmant une information du Parisien.

"Je jouais avec l'idée de gagner un petit quelque chose"

Début janvier, lorsque le père de famille se rend à son point de vente pour voir s'il a un ticket gagnant, on lui annonce qu'il doit se rendre dans un centre de paiement FDJ : cela veut dire que son gain dépasse 5 000 euros. Le père se dit alors qu'il a gagné cette somme, ou qu'il a peut-être décroché le million d'euros de My million, le jeu complémentaire à Euromillions. Mais sa surprise est encore plus grande lorsque, par téléphone, le service "grands gagnants" lui annonce la bonne nouvelle : il a touché le 7e plus gros gain de l'histoire de la FDJ.

"Je jouais avec l'idée de gagner, possiblement un jour, un petit quelque chose, explique l'heureux vainqueur, qui a souhaité conserver l'anonymat. Maintenant, je vais jouer pour gagner car je sais que c'est possible !"